Visualiseur

De Wiki LOGre
Aller à : navigation, rechercher


Fabricoler un visualiseur FLTM

"FLTM" est l'acronyme français de DIY : Fais le toi même ;-)

Proposé dans le cadre du LOG sous licence CC by par François avec l'aide précieuse de Païs, le grand-père d'Adrien.

But

Proposer aux enseignants ou aux parents d'élèves de réaliser un visualiseur efficace et peu couteux (à moins de 30 €) à utiliser dans la classe avec un video-projecteur et un logiciel de tableau numérique interactif comme [Open-Sankoré].

Un visualiseur est un outil pédagogique interactif communément considéré comme la version numérique du rétroprojecteur ou de l'episcope.

Il est également connu sous les noms de visualisateur, visionneuse, banc-titre ou encore caméra-document.

Il permet d'obtenir une image fixe ou animée qui est affichée sur un ordinateur par un simple cable USB. Cette image est ensuite projetée par un video-projecteur sur un écran ou un tableau.

Le visualiseur permet donc le partage d'un document, l'annotation d'une copie, la visualisation collective d'un objet ou même d'une manipulation (une soudure ou le réglage d'un appareil).

Visualiseur7.png


Pour en savoir plus voir la page Visualiseur sur Wikipedia

Matériaux nécessaires

Prix de revient inférieur à 40 euros TTC en achat à l'unité dont moins de 3 euros pour le pied lui même.

  • baguette de bois de section 13x27 en général en 2 m (soit en pin soit en bois plus léger),
  • morceau de planche de 30 à 35 mm d'épaisseur (idéalement en 120 mm de côté) pour servir de socle qui doit donc être le plus lourd possible,
  • 2 vis à bois de 60 mm (fixation du pied sur le socle),
  • 2 vis tôlière de 5mm de diamètre sur 60 mm de longueur (articulations du pied),
  • 1 vis tôlière de 5mm de diamètre sur 30 mm de longueur (fixation de la webcam),
  • 3 écrou papillon de 5mm de diamètre,
  • 3 rondelles de 15 mm percées à 5 mm de diamètre,
  • une webcam si possible HD en 1024x768 (idéalement autofocus comme le modèle LifeCam HD-5000 de Microsoft dont le cout est de l'ordre de 35 euros)
  • éventuellement un lien nylon pour fixer le câble sur le bras horizontal.

Matériel de fabricolage nécessaire

  • mètre de menuisier ou règle de 40 cm,
  • crayon à papier
  • tournevis cruxiforme (ou visseuse),
  • visseuse,
  • mèche à bois de 5 mm (perçage du support pour fixer les charnières),
  • mèche à métal de 5 mm (perçage de la webcam),
  • papier de verre gros et fin et lime à bois,
  • boite à onglet (pour scier la baguette de bois),
  • scie à boite à onglet,
  • colle à bois à prise rapide,
  • serre-joint pour le collage à la colle à bois.

Procédure

Temps de réalisation moyen 20 minutes (incluant le temps de séchage de la colle)

Préparer le socle

Préparer le socle d'une dimension de 100x100 mm minum et d'une épaisseur de 30 mm pour disposer d'une pièce la plus lourde possible.

Ce socle est idéalement en bois pour fixer facilement la charnière basse.

Casser les arrêtes avec la lime à bois et/ou le papier de verre.

Veiller à disposer d'une surface bien plane sur la face inférieur qui sera en contact avec la table pour une meilleure stabilité.

Couper la baguette de bois

  • 4 morceaux de 50 mm de long
  • 2 morceaux de 260 mm (montants verticaux)
  • 1 morceau de 400 mm (bras de support de la webcam)

ATTENTION A LA MANIPULATION DE LA SCIE ET DE LA BOITE À ONGLET : A RÉALISER SOUS LA SURVEILLANCE D'UN ADULTE

Assembler les pièces pour les charnières

  • coller 3 pièces de 50 mm de long en veillant à bien ajuster la superposition : cette pièce sera fixée sur le socle pour permettre l'articulation basse du pied
  • coller 1 pièce de 50 mm à l'extrémité de la pièce de 400 mm de long qui servira à fixer la webcam

Utiliser des serre-joints si possible pour presser les pièces (sinon les placer sous un gros paquet de livres).

Bien laisser sécher la colle à bois.

Procéder au perçage des pièces de bois

  • pré-percer la pièce nécessaire au socle avec une mêche de 3 mm (pour faciliter l'installation)
  • percer la pièce du socle composée de 3 pièces de 50 mm collées entre elle au milieu de la pièce du milieu (soit à 19 mm de la base)
  • percer les deux pièces de 260 mm avec des trous de 5 mm de diamètre à 15 mm de chacune des extrémités dans la largeur de la pièce (voir les photos)
  • percer au niveau du collage le montant supportant la webcam ainsi que le trou de fixation de la webcam à 15 mm de l'extrémité (voir sur les photos). Un seul trou est normalement suffisant.

Attention de réaliser des perçages bien symétriques sur les deux montants verticaux Veiller à ce que les perçages qui soient bien perdendiculaire pour obtenir un montage correct (plusieurs essais seront sans doute nécessaires avec les enfants lors d'un entrainement préalable).

Casser les arrêtes et poncer les pièces en bois

  • utiliser la lime ou le papier de verre à gros grain
  • finir le travail avec un papier de verre fin

Préparer les vis et écrous nécessaires

Procéder à l'assemblage

Pièces prêtes à être montées

Visualiseur0.png

  • fixer le socle à l'aide de 2 vis à bois de 60 mm de longueur

Visualiseur2.png Visualiseur3.png

  • installer les montants verticaux

Visualiseur4.png

  • fixer le bras supportant la webcam

Visualiseur5.png

  • fixer la webcam en utilisant une vise et un écrou papillon

Visualiseur6.png Visualiseur8.png

NB : il est possible d'ajouter un bracelet en nylon pour fixer le cable sur le bras horizontal

Raccorder le visualiseur à l'ordinateur

utiliser le logiciel de votre choix selon le système d'exploitation utilisé :

  • pour MacOS : utiliser Quicktime Player et passer en mode "Enregistrer une video" sans déclencher l'enregistrement
  • pour Ubuntu : utiliser [Cheese]
  • pour Windows : pas d'essai réalisé mais cet outil semble disponible http://www.yawcam.com/ (à compléter)
  • un widget pour [Open-Sankoré] est en cours de réalisation

Compétences mobilisées avec les enfants pour réaliser un visualiseur pour la classe

  1. lecture d'une fiche de procédure,
  2. prise de mesure précise (en tenant compte de l'épaisseur du trait de scie),
  3. découpe précise à l'aide d'une boite à onglet (ATTENTION aux doigts),
  4. collage de pièces en bois (avec pressage),
  5. perçage précis (attention de bien s'entrainer à percer perpendiculairement),
  6. assemblage par utilisation de vis et d'écrou en suivant une procédure,
  7. travail de finition par ponçage,
  8. acquisition de vocabulaire spécifique.

Le grand nombre d'opération permet de répartir la réalisation sur plusieurs enfants et de mobiliser les enfants sur le contrôle de la procédure et de la qualité de production.

Il est plus efficace de produire plusieurs visualiseurs en une séance. Ils peuvent alors être proposés aux autres classes de l'école où aux écoles voisines.